L’ouverture de l’Annexe Grenelle

Janvier 1949 : le laboratoire d’électronique ultra-moderne de la rue de Grenelle.  (Collect. Michel Rostagnat)

En Janvier 1949, l’Ecole Centrale de TSF ouvre dans sa nouvelle annexe industrielle du 53 de la rue de Grenelle un laboratoire d’électronique ultramoderne. (photo tirée de la collection de M. Michel Rostagnat, ancien élève de l’école – promotion 1943 – professeur à l’école de 1947 à 1967, puis secrétaire général jusqu’en 1986)

Depuis les premières années de sa création l’Ecole Centrale de TSF n’a de cesse que de trouver de nouveaux locaux permettant d’accueillir au fil des mois un nombre d’élèves toujours plus important. C’est ainsi que son directeur, Eugène Poirot, investira la rue du Renard, puis le 12 rue de la Lune avec ensuite une extension sur le 14 de la même rue. Ce sera après cela la rue de l’Echiquier en 1937 avec aussi des incursions rue de Trévise, rue Beaubourg et cité du Paradis.
Les programmes se sont enrichis de nouvelles matières pour répondre aux demandes de l’industrie et proposer des techniciens aptes à maîtriser les nouvelles techniques. Aussi ce que l’on appelle la section industrielle nécessite la mise en place de nombreux travaux pratiques avec le recours à des équipements modernes. L’école a besoin de 2 000 m² qu’elle trouve dans un immeuble récent rue de Grenelle, juste à l’angle du boulevard Raspail. Ce bâtiment dispose de deux ailes : l’aile dite « Grenelle » avec ses 5 étages, et l’aile dite « Bac » avec ses 4 étages.

Dès le printemps 1948 les élèves découvrent les toutes premières nouvelles salles de cours ainsi que de vastes ateliers de radio et d’ajustage. Et oui un technicien est sensé tout savoir faire de ses mains, de A jusqu’à Z. Alors à la lettre A on trouve le mot ajustage. On doit être capable de construire son châssis. Découpage, sciage, perçage, pliage, ébavurage … On en bave sur ces établis. Mais quelle satisfaction quand au final on peut exhiber avec fierté un poste de radio fait maison.

Mais une fois câblé, avant qu’un appareil puisse fonctionner il y a des mesures et des réglages à effectuer. D’où la nécessité de créer un laboratoire où l’on peut aborder aussi bien les questions de BF, de HF, de modulation, de balayage, de détection, d’amplification, de guide d’ondes, etc. C’est en Janvier 1949 que le laboratoire ouvrira officiellement ses portes. On y aménage une cabine de mesures sous double parois de cuivre pour permettre les essais les plus sensibles. On y crée aussi un laboratoire d’applications électroniques. Ça y est le mot « Electronique » fait son entrée officielle dans le vocabulaire de l’école. Dans ce laboratoire la télévision, le radar, la télécommande et le radioguidage sont des techniques qui occuperont une place de choix.

En 1952 la RTF organise la retransmission en directe d’un spectacle donné au Cabaret de la Fontaine des Quatre Saisons situe rue de Grenelle. Le car régie est garé près de l’entrée de l’annexe industrielle qui pour l’occasion met à la disposition de la seule et unique chaîne de TV nationale sa salle de cours 51 qui est en vision directe sur la Tour Eiffel. On y installe un émetteur travaillant dans la bande centimétrique avec un réflecteur parabolique pointé sur la 2ème plateforme de la Tour Eiffel.

JJ Wanègue

Vous voulez réagir ou témoigner de vos propres expériences au sein de l'ECE ?

2 Réponses pour “L’ouverture de l’Annexe Grenelle”

  1. LE SELLIN Daniel dit :

    Entré à l’ECTSFE en 1960 l’annexe grenelle avec ses laboratoires sera incontournable pour ceux, qui comme moi, participeront aux cours préparatoires au BTS. Souvenirs impérissables.

  2. LE SELLIN Daniel dit :

    Quel Prof compétent et nous qui ne connaissons pratiquement rien avant mais beaucoup après. Merci à ces enseignants.

Témoigner